Le numéro DUNS : un système d’identification des entreprises à l’international

Le numéro DUNS : un système d’identification des entreprises à l’international

Vous souhaitez développer vos activités à l’international ? Afin de trouver de nouveaux clients et fournisseurs, nouer des partenariats ou tout simplement vous démarquer sur le marché, il est indispensable de posséder un numéro DUNS ou Data Universal Numbering System (Système de Numérotation Universelle des Données). Pour simplifier, il est composé de 9 chiffres qui permettent d’identifier une entreprise à l’échelle internationale. Bref, il peut être assimilé à un SIRET valable aux quatre coins du globe. Découvrez ci-après tout ce qu’il faut savoir pour obtenir un numéro DUNS et donner une dimension supérieure à vos activités.

Le numéro DUNS : pour qui et pourquoi ?

Le numéro DUNS est un dispositif d’immatriculation universel des entreprises. Il a été créé en 1963 par Dun & Bradstreet, une agence de notation américaine vieille de… 180 ans. Il se présente sous la forme de 9 chiffres magiques (XXXXXXXXX ou XX-XXX-XXXX) qui aident à distinguer les entreprises dans le monde entier. Toutes les personnes morales peuvent demander et se voir octroyer un numéro DUNS. Il concerne les organismes à but non-lucratif, les professions libérales, les sociétés anonymes (SA), les sociétés à responsabilité limitée (SARL), les entreprises individuelles, etc.

Chaque structure possède donc un identifiant numérique unique, attribué selon son ordre d’entrée dans le nuage de données de Dun & Bradstreet. Le numéro DUNS est permanent, c’est-à-dire qu’il ne sera réattribué à aucune autre structure – même en cas de faillite. Ce gigantesque répertoire recense actuellement près de 330 millions entreprises réparties dans plus de 200 pays.

Le numéro DUNS est-il obligatoire ? Pas forcément. Toutefois, il possède une grande influence. Il est devenu une norme pour plus de « 240 organisations gouvernementales, commerciales et industrielles dans le monde » – dont la Commission européenne, les Nations-Unies et le gouvernement fédéral des États-Unis.

Les avantages du numéro DUNS

Chaque pays possède son propre système d’immatriculation. Nous avons le SIRET en France, le VAT Number au Royaume-Uni, le NIF en Espagne ou encore le CIN en Inde. Alors pourquoi le numéro DUNS peut, à un moment donné, s’avérer crucial pour les activités d’une entreprise ?

Une marque de reconnaissance mondiale

La (bonne) raison de demander un numéro DUNS est simple – et commerciale : une immatriculation internationale ouvre à un nombre infini d’opportunités. Elle confère aussi plus de crédibilité à votre enseigne.

En effet, avoir un numéro DUNS signifie que votre société a été validée par une agence unanimement reconnue telle que Dun & Bradstreet, ce qui peut attirer les clients et encourager les banques ou les fournisseurs à faire affaire avec vous.

Pour vous situer, des géants comme Google ou Apple ne collaborent qu’avec des personnes morales pourvues de cette immatriculation. C’est aussi la condition sine qua non pour répondre à un appel d’offres du gouvernement américain.

Des données commerciales indispensables

Un numéro DUNS permet d’accéder à bon nombre d’informations sur une entreprise :

  • Son existence et son exploitation ;
  • Ses coordonnées ;
  • Ses actionnaires ou ses associés ;
  • Sa forme juridique ;
  • Son effectif ;
  • Son historique financier.

Le numéro DUNS permet également de faire le lien entre une société-mère et ses filiales/succursales. En effet, Dun & Bradstreet a mis au point un modèle de hiérarchisation des entreprises – semblable à un arbre généalogique – qui classe les entreprises apparentées depuis le Global Ultimate Duns (l’actionnaire majoritaire) à la filiale.

Ce système d’immatriculation est donc une mine de renseignements, parfaitement exploitables pour améliorer votre stratégie commerciale. Il vous aide notamment à :

  • Trouver plus facilement le contact d’une entreprise ;
  • Evaluer sa fiabilité et sa solvabilité avant d’en faire votre partenaire ;
  • Identifier des clients susceptibles d’être intéressés par vos produits et vos services.

Non-négligeable, ces informations peuvent aussi se targuer d’être exactes et actuelles. Dun & Bradstreet a déclaré dépenser plus d’un million de dollars quotidiennement afin de maintenir son annuaire à jour.

De votre côté, ces données contribuent à vous faire mieux connaître des fournisseurs et des organismes prêteurs. Cela vous permet d’obtenir facilement des contrats plus juteux ou encore une ligne de crédit à des conditions plus favorables.

Si vous avez tout à gagner en possédant un numéro DUNS, il convient toutefois de rester prudent. Le fait que vos informations deviennent publiques peut éventuellement vous exposer à des personnes malintentionnées (escroqueries, hameçonnage, ransomwares, etc.) De plus, elles restent l’entière propriété de Dun & Bradstreet – qui n’est d’ailleurs pas dans l’obligation de vous révéler comment elle les a obtenues.

Sauter le pas pour expatrier vos activités ? Oui, cela vaut largement le coup. Mais cette décision doit avant tout être personnelle et mûrement réfléchie.

L’obtention du certificat SSL

Si vous souhaitez créer une plateforme d’e-commerce, il est primordial de posséder un certificat SSL ou Secure Sockets Layer. Ce protocole confirme qu’un site Web est fiable, légitime et sécurisé. Les fournisseurs de certificats SSL exigent généralement un numéro DUNS, car cela leur permet de vérifier rapidement toutes les informations sur le demandeur. Sans cette immatriculation, ils requerront une multitude de documents qui rendra le processus plus long et complexe.

Comment obtenir un numéro DUNS ?

Avant de faire la demande d’un numéro DUNS, assurez-vous que votre entreprise n’en possède pas déjà un. C’est tout à fait plausible si vous venez d’effectuer un rachat. De ce fait, n’hésitez pas à interroger la base de données en ligne de Dun & Bradstreet pour en faire la vérification.

En France, le seul établissement habilité à octroyer un numéro DUNS est Manageo, basée à Aix-en-Provence. Il fait partie du groupe Altares, qui est la filiale française de Dun & Bradstreet. Afin d’obtenir votre immatriculation internationale, rendez-vous sur le site Internet de Manageo, puis souscrivez au pass Premium – un service payant.

Bien sûr, vous avez aussi la possibilité de faire la demande directement (et gratuitement) sur le site de Dun & Bradstreet. Sachez toutefois que remplir le formulaire d’inscription peut s’avérer fastidieux. De plus, il faut patienter entre un ou deux mois avant de recevoir enfin le précieux sésame. Notez que des offres payantes de Dun & Bradstreet tels que le Small Business Starter peuvent accélérer le traitement de votre dossier.

Dans tous les cas, vous devrez fournir les informations suivantes :

  • La dénomination, le siège et l’année de création de votre entreprise ;
  • Votre identité, en tant que propriétaire ;
  • Sa forme juridique ;
  • Son objet social ;
  • Le nombre total de ses employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *