La Catalogne, 1er région économique de la péninsule ibérique, est aussi la première région industrielle de l’Espagne qui, depuis 2014, se récupère des dures années de crise en créant à nouveau de l’emploi. L’industrie représente 20 % du PIB catalan – seul le Pays-Bas affiche un apport plus important du secteur industriel au PIB global. Si son poids a diminué ces dernières années, le secteur continue néanmoins de structurer l’économie catalane du fait de son interdépendance avec les autres secteurs d’activité. Si l’on ajoute à l’industrie traditionnelle la part des services à forte valeur ajoutée externalisée par les entreprises – ingénieries industrielle, R&D, innovation, énergie, transport, TIC – la participation du secteur industriel au PIB catalan s’élève, en effet, à 50 %. Ce qui revient à dire que la moitié de la VAB générée en Catalogne dépend directement ou indirectement de l’industrie.

S’inscrire gratuitement sur l’annuaire de la sous-traitance industrielle

La Catalogne, c’est également la 1re région exportatrice d’Espagne avec 25,5 %
du total des exportations du pays et près de 16.000 exportateurs réguliers, soit 34,8 % du total de l’Espagne. L’exportation représente désormais 61 % du total des ventes de la région.

Pour Inma Rodríguez, Responsable du Département d’Intelligence Economique de Accío*, la clé de la performance et de la compétitivité de la Catalogne réside dans le mix d’une économie très diversifiée et d’un tissu d’entreprises flexibles et très ouvertes sur l’extérieur. Cette caractéristique constitue une bonne base pour les relations clients-fournisseurs, tous secteurs et tailles confondus.

Le tissu d’entreprises catalan est formé par de grandes entreprises et de nombreuses PME. On y trouve près de 26.000 petites et moyennes entreprises (de 10 à 199 salariés) et 1.093 entreprises de plus de 200 salariés, soit pour ces dernières 21,6 % du total espagnol. En termes sectoriels, les filières pour lesquelles l’industrie catalane reste leader sont l’agroalimentaire (23 % du total de l’Espagne), l’industrie chimique et des plastiques (42,5 % du total de l’Espagne), l’automobile avec les deux grandes implantations que représentent Seat à Martorell et Nissan dans la Zona Franca de Barcelone conjointement à un important pôle industriel de sous-traitance automobile.

Cette organisation permet à la Catalogne d’attirer à la fois des entreprises multinationales (plus de 6.400 entreprises étrangères implantées dont 776 sont françaises) et des entreprises sous-traitantes de 2e rang et de développer un important sourcing de proximité. Pour Raul Blanco, Responsable du Département de Stratégie industrielle au sein de la Direction de la Politique industrielle de la Generalitat de Catalunya, “les multinationales trouvent chez nous la combinaison de trois éléments clés indispensables à leur compétitivité : des séries courtes, le juste à temps et le coût compétitif de production”.

L’interdépendance entre donneurs d’ordre et sous-traitants permet aux premiers d’accroître leur sourcing de proximité et aux seconds d’augmenter leur valeur ajoutée et de prétendre à un positionnement plus global. L’exemple de Ficosa, groupe catalan leader des systèmes et composants pour l’automobile, est à ce titre parlant. Fabricant de câbles de commandes de rechange dans les années 80, fournisseur de l’industrie automobile implantée localement, l’entreprise est aujourd’hui un groupe multinational qui entraîne dans son sillage une sous-traitance dans les secteurs de la chimie, métallurgie, électriques et outillages et matériels non productifs.

Les dernières années ont montré que les économies à forte valeur industrielle ont mieux supporté la crise mondiale.
En Catalogne, l’industrie a contribué à la hausse des exportations – +4 % en 2014 et + 6 % en 2015. Les investissements étrangers (IDE) ont également enregistré des records en 2010 et 2015 où la hausse a atteint 266 % par rapport à 2014.

Côté français, selon Catalonia Trade & Investment (Accío), entre janvier 2010 et décembre 2015, un total de 77 projets d’IDE ont été enregistrés. Ces projets représentent un investissement total de 1,798 millions €, soit une moyenne de 23,36 million s€ par projet. Au cours de la période, un total de 9.074 emplois ont été créés.

Un contexte qui permet de poser la réindustrialisation de la région en stratégie politique et, sur le terrain, d’accompagner des projets d’implantation à valeur ajoutée.

QUELQUES EXEMPLES D’INVESTISSEMENTS FRANÇAIS EN 2015

Faurecia, filiale de -France PSA Peugeot -Citroën, a investi dans un nouveau centre de production et une ligne de peinture innovante pour pièces de véhicules Projet soutenu par le Ministère de l’attraction de l’investissement étranger de Accío.
Emplois créés : 15 – Investissement: 1,19 million d’euros

Décathlon, filiale du Groupe Auchan, a ouvert un nouveau centre logistique de 39.000 m2 qui centralisera la distribution pour la Catalogne et Valence.
Emplois créés: 60 – Investissement: 9,8 millions d’euros

Gergonne España, filiale de Gergonne France, fabricant de rubans
adhésifs et de matériaux techniques flexibles, a étendu son activité sur 5.000 m2 l’entrepôt existant. Projet soutenu par le Ministère de l’attraction de l’investissement étranger de Accío.
Emplois créés : 20 – Investissement: 3,4 millions d’euros

LA CHAMBRE FRANCE-ESPAGNE DE BARCELONE

Fondée en 1883, la Chambre de Commerce et d’Industrie Française de Barcelone – doyenne des Chambres françaises à l’étranger – est l’association d’entreprises étrangères la plus ancienne d’Espagne. Elle regroupe actuellement plus de 450 membres, des sociétés françaises implantées en Catalogne et des groupes espagnols ayant une relation privilégiée avec le marché français. Ces membres forment un Club d’affaires qui constitue une importante plate-forme de networking. La Chambre propose également des services d’appui aux entreprises qui souhaitent se développer sur les marchés français et espagnol :
• Recherche de clients et de partenaires,
• Recherche d’agents commerciaux,
• Qualification de fournisseurs,
• Accompagnement à l’implantation.

Contact : Véronique Oberlé, responsable Appui aux Entreprises,
Chambre France-Espagne Barcelone – Tél. +34 270 24 50 – E-mail : oberle@camarafrancesa.es

Retourner au sommaire de la sous-traitance industrielle en Espagne.