Entretien avec Madame Julie Gillet.

Crée en 1987 pour répondre aux besoins de développement de la société LA BUVETTE, spécialisée dans l’agroéquipement (solutions d’abreuvement), ROTOPLUS se positionne dans le secteur de la plasturgie et principalement du Rotomoulage
comme un acteur incontournable. Forte de son expérience et de son appartenance à un groupe qui réalise pas moins de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires (Stés ROTOPLUS, LA BUVETTE, SATENE & LA BUVETTE TIANJIN FARM EQUIPMENT en Chine), l’entreprise familiale exporte son savoir-faire Made in France pour asseoir son rayonnement à l’international.

Consulter la fiche signalétique

Rotomoulage. ÉCHOS-INDUSTRIE : Madame Gillet, Rotoplus appartient à un groupe et a été conçue pour répondre aux besoins de la société La buvette, cela ne freine-t-il pas son développement personnel ?
Madame Julie Gillet : Absolument pas. L’appartenance de ROTOPLUS à un groupe structuré représente un véritable atout stratégique. En effet, l’entreprise bénéficie d’une relation d’affaire stable, régulière et durable qui contribue à son développement et sa pérennité. Ceci étant, si cette dernière peut s’appuyer sur un chiffre d’affaire régulier, il ne représente qu’une partie de l’activité globale de ROTOPLUS.

ÉCHOS-INDUSTRIE : Qui sont les clients restants ?
rotoplus5Madame Julie Gillet : Nous réalisons 20 % du CA à l’international. Cette part ne tient pas compte du CA réalisé par notre unité implantée en Chine, qui, elle, s’adresse spécifiquement au marché asiatique.
Notre groupe prend en compte les besoins des marchés, aussi bien en France qu’à l’international, et commercialise les réponses adaptées aux différentes problématiques ou spécificités. Le rotomoulage consiste à fabriquer des pièces techniques
dans différentes matières, dont le polyéthylène, et ce, sans collage, ni soudure et à destination de bon nombre de secteurs. Nous disposons d’un parc machines important et de caractéristiques techniques différentes, pour répondre à différentes typologies de pièces et de demandes.
ROTOPLUS est particulièrement spécialisée dans la fabrication de pièces techniques en petites et/ou moyennes séries. Comparativement à d’autres procédés de transformation des matières plastiques (extrusion, soufflage, injection…), la part investissement en outillage(s) est bien moins importante ; le retour sur investissement en est donc plus rapide, d’où son intérêt économique. Par ailleurs, le rotomoulage permet la fabrication de pièces plastique qui ne pourraient pas être réalisées dans d’autres procédés. Les secteurs adressés peuvent être très variés, tels le milieu agricole, l’assainissement non collectif, l’agroalimentaire, mais aussi le secteur de la signalisation routière, l’équipement urbain, le transport, les containers isothermes, les véhicules de loisirs et l’industrie.
Les applications sont donc nombreuses et variées et souvent destinées à des marchés de proximité, eu égard aux contraintes dimensionnelles et logistiques, ce qui explique la part plus faible de notre CA à l’export. Ceci étant, nous souhaitons développer l’international en exportant notre savoir-faire et nos compétences.

Rotomoulage.

ÉCHOS-INDUSTRIE : La technique de rotomoulage est spécifique, vous considérez vous comme le gardien de ce savoir-faire ?
Madame Julie Gillet : D’une certaine façon, oui, mais nous ne sommes pas seuls, bien que nous comptions encore peu de rotomouleurs en France. Destiné à la sous-traitance, nous sommes parmi les “anciens” dans le métier. De par cette ancienneté et notre forte expérience, il est évident que Rotoplus contribue au développement des techniques du rotomoulage. D’ailleurs, l’entreprise est membre actif de l’association francophone du rotomoulage qui réunit rotomouleurs, outilleurs, fabricants de matières premières, etc.
Notre Directeur Recherche & Développement participe à de nombreuses réflexions, au sein de groupes de travail de l’association, en vue de contribuer à l’avancement technologique du procédé.

ÉCHOS-INDUSTRIE : Quelles seraient, selon vous, les améliorations à apporter ou les développements du futur du rotomoulage ?
Madame Julie Gillet : Avec la technique du rotomoulage, le recours aux compétences humaines à tous niveaux est indispensable surtout en production puisque les aléas (matières, température de chauffe, refroidissement…) interagissent directement sur la qualité des produits. Nous disposons également d’une machine de Rotomoulage “automatisée” réduisant les interventions humaines et destinée à des marchés où les volumes sont plus importants. La part investissement est plus importante que pour des outillages destinés à des machines dites conventionnelles mais permet d’optimiser le coût de revient de la pièce.
Quoiqu’il en soit, le rotomoulage nécessite un vrai savoir-faire humain, des compétences et une implication forte des opérateurs. Il reste donc à améliorer les conditions de travail de nos opérateurs car cela reste un métier difficile et physique.
Ce qui est certain, c’est que ROTOPLUS dispose de solutions innovantes et adaptées aux besoins des clients, via un partenariat avec des acteurs de la profession tels que des outilleurs, bureaux d’études spécialisés, fournisseurs de matières l’ensemble conjugué au savoir-faire et à l’implication de nos salariés fidèles à une entreprise tournée vers le développement mais qui a su conserver son caractère familial (certains comptent 25 ans d’ancienneté).
La technologie que nous déployons est principalement destinée à des pièces techniques de haute qualité. Afin de pouvoir répondre à des exigences de pièces de plus en plus volumineuses, ROTOPLUS investit actuellement dans une nouvelle machine de grosse capacité. Cet investissement sera opérationnel en février 2017.

Fiche signalétique

Sous-traitance industrielle Made in France

rotoplus Rotomoulage.

ACTIVITÉ PRINCIPALE : Rotomoulage.
COORDONNÉES : Parc d’activités Ardennes-Émeraude, rue Maurice-Périn •
Code postal : 08013 • Ville : Charleville-Mézières • Pays : FRANCE
Tél. société (siège) : +33 3 24 52 90 93 • Fax société : +33 3 24 52 92 75
Site Internet : www.rotoplus.fr • E-MAIL : commercial@rotoplus.fr
CONTACTS : PDG : Jean-Philippe BOUSQUET
INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : C.A. : 6 100 000 € • Nombre de salariés : 30 • Export : 20 % • Code NAF : 2229A
CAPACITÉS DE PRODUCTION : 1 machine Rock’n Roll 5,0m x 2,2 m • 1 carrousel 4 bras, sphère utile 3,0 m • 1 carrousel 3 bras, sphère utile 3,5 m • 1 carrousel 3 bras sphère utile 5,0 m • 1 Machine LEONARDO.
MARCHÉS CLIENTS : Agricole • Assainissement • Conteneur Isotherme • Signalisation • Mobilier Urbain • Industrie • Transport • Loisirs…

Retrouvez la liste de tous nos partenaires de la sous-traitance industrielle Made in France

Retour à la page d’accueil