Mc Robotics est l’exemple type d’une réussite alliée à une passion. Avec en poche une licence en robotique après des études supérieures dans l’automatisme et la robotique, M. CHARLES a créé il y aura bientôt 3 ans sa propre société, concrétisant ainsi un projet bien réfléchi, mûri, avec en ligne de mire l’intention de rendre la robotique industrielle accessible à tous. 

Consulter la fiche signalétique

Le projet mûrissait depuis 5 ans avec comme moteur la décision de créer un robot pour ses propres besoins professionnels. Un premier robot mécanique voit le jour et puis très vite la société se concentre sur la version logiciel, avec l’ambition avouée de standardiser les fonctionnalités de l’outil. “Au fond, pourquoi l’utilisation d’un robot serait-elle complexe ? Il n’y a pas de raison qu’un ingénieur formé sur un robot japonais soit dans l’obligation de se ré-initier à l’emploi d’un robot allemand ! ”. Encore une question : et pourquoi un robot serait-il armé d’une surcouche de programmation ? De questionnement en questionnement, M. Charles en arrive à la conclusion qu’il faut rendre la robotique souple, accessible, universelle.

Mc-roboticsC’est ainsi que nait le logiciel “Open Robot”. Toutes les fonctions de base telles que de se rendre d’un point un autre, fermer la pince, faire une pause ou même palettiser ne représenteront aucune difficulté d’exécution. Un logiciel hors ligne facilement programmable, léger, 100 % graphique, polyvalent, facile à intégrer, à même d’automatiser une opération en un minimum de temps, de robotiser dès les petites séries à moindre coût, offrant l’avantage de créer des programmes sans avoir à connaître les langages techniques d’usage ou nécessitant une formation quelconque, bref une vraie révolution dans le domaine de la robotique.

Monsieur Charles compare volontiers l’évolution de la robotique à celle de la téléphonie, sachant pertinemment qu’il arrivera un jour où les fabricants de robots se cantonneront à la mécanique tandis que des entreprises plus au fait de nouveauté seront en quelque sorte les “Windows de la robotique” L’on comprend mieux à présent pourquoi la société n’a que très peu recours à la sous-traitance.

Le marché est des plus prometteurs, que ce soit au niveau de la France ou de l’Allemagne, et Mc Robotics a des ambitions qui s’étendent à tout le continent. Parmi les clients qui affluent, il en est même qui s’avèrent être des fabricants en robotique dépourvus de bons logiciels, c’est dire à quel point dans le monde fermé de la robotique les compétences d’une entreprise sont rapidement identifiables.

L’un des projets chers au cœur de M. Charles ne nous étonnera pas: faciliter l’accès à la robotique dans les PME, et l’option de rejoindre un consortium en guise de partenariat pour y parvenir n’est pas exclu. Etant donnée l’ardeur avec laquelle M. Charles nous a confié sa passion, ses projets, ses attentes, une question nous est venue l’esprit : “Vous arrive-t-il Monsieur Charles de rêver de vos robots ?” Réponse de l’intéressé : “Je me laisse emporter dans un monde dirigé par des robots. Si vous saviez le plaisir que j’ai à parler avec mes robots… Ils n’ont jamais essayé de changer mes opinions politiques, mes croyances religieuses… Oui je rêve de robot”.

Entretien avec Monsieur Mathieu Charles, dirigeant créateur de l’entreprise. 
MC ROBOTICS : “Nous voulons devenir le Windows de la robotique” M. Mathieu Charles, dirigeant, créateur de l’entreprise.

ECHOS-INDUSTRIE : Monsieur M. Charles, pourriez-vous nous présenter votre entreprise, comment s’est-elle créée et bien entendu, son évolution ?
Monsieur M. Charles : J’ai créé cette entreprise à l’issue de recherches de plusieurs prototypes en 2013 avec l’aide de levées de fonds d’organismes d’Etat et également, de fonds privés. Trois ans de plein développement pour mettre au point une nouvelle technologie au service des entreprises en robotisation. Aujourd’hui, nous n’avons aucune concurrence sur ce marché innovateur où nous sommes, non seulement les seuls à analyser les besoins des entreprises en robotisation mais aussi, à leur proposer un logiciel qui s’adapte à toutes les robotiques existantes.

ECHOS-INDUSTRIE : Quelles sont vos perspectives de développement pour les prochaines années ?
Monsieur M. Charles : Nous souhaitons développer au maximum notre marché de logiciels et ne plus vendre des robots, que notre logiciel soit marqué sur chaque robot, nous voulons devenir le Windows de la robotique !

ECHOS-INDUSTRIE : Quels atouts offrent votre entreprise ?
Monsieur M. Mathieu Charles : Eh bien, tout d’abord, notre produit s’adresse à tous les fabricants mécaniques sans exception, la configuration de l’interface ergonomique du logiciel est facile d’utilisation, elle se présente comme une tablette nouvelle technologie, tel le iPad, et la formation est rapide ; une semaine est suffisante pour le maîtriser.

ECHOS-INDUSTRIE : Est-ce que le label “Made in France” est un plus pour votre produit ?
M. Charles : Oui ! Il est garant de notre sérieux de fabrication sur un marché local français, et surtout, de notre présence et accompagnement dans notre service après-vente.

ECHOS-INDUSTRIE : Le marché européen est-il une opportunité pour votre entreprise ?
M. Mathieu Charles : En fait, nous avons commencé à travailler avec l’Allemagne qui, d’un point géographique est proche de notre région, cependant, nous voulons surtout développer le marché français qui est immense en matière d’entreprises robotiques, d’autant plus que nous nous adressons à tous les domaines de la robotique ; métallurgie, plastique etc…

ECHOS-INDUSTRIE : Donc pour MC ROBOTICS, la France répond à vos besoins de développement ?
M. Mathieu Charles : Oui, la France nous offre non seulement un marché en pleine expansion et innovateur mais tout également, une dynamique industrielle qu’elle souhaite par différentes aides pour les créateurs d’entreprise du moins, dans notre domaine, donc, je suis plus qu’optimiste pour les années à venir !

Fiche signalétique

Sous-traitance industrielle Made in France

mc-robotics-logo

COORDONNÉES : 18 rue Alain Savary • Code postal : 25000 • Besançon • Pays : FRANCE • Tél. société : 09 80 77 47 43
SITE INTERNET : www.mcrobotics.com • E-MAIL : info@mcrobotics.com
CONTACTS : PDG : Mathieu CHARLES
INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : • Code NAF : 2899B
ACTIVITÉS : • Conception et fabrication de logiciel pour la robotique industrielle.
CAPACITÉS DE PRODUCTION : Produit logiciel donc pas de limite.
MARCHÉS CLIENTS : • Fabricants de robots ou machines industrielles.
Présentation détaillée : La start up MC Robotics conçoit des logiciels dédiés à la robotique industrielle.

Retrouvez la liste de tous nos partenaires de la sous-traitance industrielle Made in France

Retour à la page d’accueil