Présenter une entreprise telle que Malcourant Mécanique alors que le monde
de l’industrie mécanique vous est peu familier représente un véritable
challenge. Mais lorsque votre interlocuteur désigné se trouve être une personne
passionnée et pétrie d’enthousiasme pour son métier, il vous prend soudain
l’envie de pénétrer dans son univers professionnel.

Consulter la fiche signalétique Voir la vidéo

C’est en 1991 que Patrick Powis rejoint en tant que responsable technico-commercial Pierre Malcourant, manager d’une entreprise belge où jusqu’alors fils, oncles, frères, se succédaient pour œuvrer à la bonne marche de l’entreprise. Malcourant Mécanique a pour activité principale l’usinage, la réalisation d’outillages et d’accessoires pour l’industrie, mais egalement le montage, le prototypage et la rectification interne de moteurs thermiques. Les marchés sont vastes puisqu’ils touchent à différents domaines : automobile, hydraulique, alimentaire, médical…

Nous sommes en 1925 et Joseph Malcourant, conscient des perspectives et avancées technologiques de son époque, saisit l’opportunité de créer une activité dans le domaine de l’industrie mécanique. La société se développera, aidée en cela par l’essor de l’industrie automobile. En 1985, il est décidé d’investir dans des machines à commande numérique.
C’est à l’entrée du XXIe siècle que le marché automobile commence à accuser un fléchissement certain, mais l’entreprise a le réflexe salvateur de changer de stratégie et d’orientation.

sous traitant industriel malcourant

La transition (quasi-reconversion) s’effectue avec succès et il est décidé entre autres mesures de réduire les effectifs.

A l’heure actuelle, on comptabilise dix employés au lieu de trente et l’on constate qu’un autre état d’esprit règne dans les locaux de Malcourant Mécanique, où chacun donne avec ardeur son savoir-faire et son énergie, renouant ainsi avec une tradition d’esprit familial. Patrick Powis va même jusqu’à déclarer que chacun “s’approprie l’entreprise.” Tout au long de son parcours et jusqu’à aujourd’hui, Malcourant Mécanique s’est évertuée à obser-
ver les courants technologiques et n’a eu de cesse de rester fidèle à ses fondamentaux originels : la mécanique et l’usinage de matériaux avec le souci de concevoir et de fournir des produits toujours plus performants, d’où la création d’un “bureau d’études techniques” qui a pour charge de sonder les besoins des intéressés (industriels ou PME), savoir photographier la fonctionnalité d’un fragment afin de le réaliser de la meilleure manière et dans les meilleurs délais.

Mais l’équipe de Malcourant Mécanique aura égale-ment à cœur de développer le design des pièces et d’en améliorer l’efficacité pour optimiser le processus de production, limiter le nombre d’opérations d’usinage et améliorer l’ensemble des systèmes existants sur le plan mécanique. Signalons également que si d’aventure un chaînon, ne relevant pas de leur domaine de prédilection, venait à manquer dans le processus de fabrication, Malcourant Mécanique aura recours à des compétences extérieures.

Mais Patrick Powis n’utilise guère le terme de “sous-traitance,” lui préférant celui de “partenariat.” Bon nombre de sociétés sont régulièrement amenées à coopérer avec l’entreprise dans des domaines tout aussi variés que le travail de la tôle ; le taillage d’engrenages, l’électro-érosion, le traitement de surface…
Malcourant Mécanique n’hésite pas au besoin à mettre en relation directe l’acheteur avec ses “partenaires,” car la priorité comme la finalité ne sont-elles pas de satisfaire le client ?

Si l’on devait désigner en un mot ce qui différencie Malcourant Mécanique de ses concurrents, la réponse serait immédiate : L’Éthique.

sous traitant industriel malcourant

La relation de confiance qu’ils ont réussi à établir avec leurs clients, que ce soit en France ou en Belgique, est telle que les résultats sont là pour témoigner d’une fidélisation réussie. Quant à l’avenir, il est pour cette “grosse petite entreprise” foisonnant de projets : développer tout ce qui relève des compétences intellectuelles aux niveaux créativité, innovation, conception, s’améliorer encore et encore, investir pour s’ouvrir au marché de la fabrication additive, et puis il y a aussi cette aspiration à s’essayer à la nouvelle technique dite d’optimisation topologique (technique de calcul où le logiciel permettra d’effectuer le design d’une pièce en ne mettant de la matière que là où cela sera nécessaire).
Enfin, parmi les activités chères à l’entreprise familiale, histoire de renouer avec son passé et de “retrouver le goût de l’artisanat industriel,” Malcourant Mécanique développe depuis quelques années un département de révision de moteurs de voitures anciennes, activité abondamment décrite par Patrick Powis, dont le ton encore plus enjoué trahit un ravissement certain.

Vidéo

Fiche signalétique

Sous-traitance industrielle Belgique

sous traitant industriel Malcourant

ACTIVITÉ PRINCIPALE : Bureau d’étude technique • Usinage.
COORDONNÉES : Adresse : 1-3, rue de la Marcelle • CP : 5030 • Ville : Gembloux •         Pays : BELGIQUE • Tél. : +32 81 62 65 00 • Fax : +32 81 61 09 41
SITE INTERNET : www.malcourant-mecanique.be • ppowis@malcourant-mecanique.be
CONTACTS : PDG : M. Pierre Malcourant • Responsable technico-commercial : M. Patrick Powis.
INFO COMPLÉMENTAIRES : C.A. : 1.2 M€ • Nombre de salariés : 9 • Export : 15 %
ACTIVITÉS : Bureau d’étude technique • Réalisation d’outillages et d’accessoires pour l’industrie • Usinage, tournage fraisage • Montage • Rectification interne de moteurs thermiques.
Depuis 1925, année de création de l’entreprise, Malcourant Mécanique est un spécialiste de l’usinage. Les activités principales sont le tournage et le fraisage à commande numérique. Convaincu que lorsque on en a la volonté, on est plus complémentaire que concurrent, et dans le but de mieux servir ses clients, Malcourant Mécanique travaille avec différents partenaires. Que ce soit dans le domaine de l’usinage, mais également le traitement thermique, le traitement de surface, l’électro-érosion…
Malcourant Mécanique dispose également d’un bureau d’étude technique qui propose des solutions (le plus souvent 100 % mécanique) pour des accessoires, des outillages, des bancs de test ou de contrôle.
Malcourant Mécanique attache énormément d’importance à la qualité de la relation avec ses collaborateurs, que ce soit en interne ou en externe. Malcourant Mécanique propose également une expertise dans la rénovation de moteurs thermique, en particulier pour les voitures anciennes. Cette activité ajoute une plus-value intéressante au niveau de la notoriété.
CAPACITÉS DE PRODUCTION : Prototypes, petites, moyennes série • Petites pièces et moyennes de quelques grammes à 150 kg • Nous disposons d’un large réseau de partenaires qui permet d’étendre les capacités.
MARCHÉS CLIENTS : Automobile • Alimentaire • Hydraulique • Pharmaceutique • Médical.
PAYS OU ZONES D’EXPORTATION • Europe : France, Luxembourg, Hollande.

Malcourant belgique

Retrouvez la liste de tous nos partenaires de la sous-traitance industrielle en Belgique

Retour à la page d’accueil