L’INDUSTRIE AZUREENNE

95

L’Industrie azuréenne est une industrie jeune, à la géographie contrainte, polarisée sur quelques sites et un nombre restreint de secteurs.
Les activités industrielles se sont développées assez tardivement dans ce département encore très agricole il y a 150 ans. L’ensemble est concentré le long du littoral, sur le plateau grassois et le long de la basse vallée du Var.

L’industrie
L’industrie des Alpes-Maritimes représente 9% de l’emploi départemental, contre 11% au niveau régional, soit 36 000 emplois au total. Elle constitue le deuxième pôle industriel de la région, avec 20% des emplois industriels régionaux, loin derrière les Bouches-du-Rhône. Ces emplois sont concentrés dans les zones de Nice, Antibes et, dans une moindre mesure, Carros. Elle réalise un chiffre d’affaire de 7 milliards d’euros. Les secteurs les plus représentés sont :
◆ la pharmacie (Nice),
◆ la parfumerie (Grasse),
◆ les nouvelles technologies de l’information (Sophia-Antipolis),
◆ et l’aérospatial (Cannes).

Les pôles de compétitivité
La politique des pôles de compétitivité, initiée en 2005, a conduit à la labellisation de 11 pôles dans la région dont un mondial, SCS déjà cité, et deux à vocation mondiale, Mer PACA et EAU, qui place la région Provence-Alpes-Côte d’Azur en deuxième position.
Le pôle mondial Solutions Communicantes Sécurisées (SCS) est le seul pôle mondial de compétitivité de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il regroupe des entreprises du secteur de la microélectronique (STMicroelectronics, ATMEL, LFOUNDRY, GEMALTO), des télécoms (France Telecom, Thales Alenia Space..), et du logiciel et multimédia (AMADEUS,..), ainsi qu’un grand nombre de PME. Les entreprises qui le composent sont majoritairement réparties sur deux zones : Sophia-Antipolis et Aix-Marseille (notamment la zone autour de Rousset). Le pôle couvre l’ensemble de la chaîne de valeur des métiers des TIC, Technologies de l’Information et de la Communication (microélectronique, télécommunications, logiciels et multimédia) jusqu’à leurs applications et usages. Plusieurs pôles de compétitivité ont une activité importante dans le département, et en particulier le pôle mondial Solutions communicantes sécurisées (SCS) et le pôle Parfums, Arômes, Senteurs, Saveurs (PASS).
Source : Dossier de presse – 5ème Conférence Régionale de l’Industrie Nice