LEM est une PME de 50 Personnes / 5 M€ de CA créée en 1986 en tant que filiale dédiée aux essais de qualification d’équipements Electromécaniques de conception et réalisation par la société ABG SEMCA.
Rachetée entre temps par un expert de la tuyauterie industrielle pour la Pétrochimie pour en faire son laboratoire de contrôle sur soudures, LEM a été reprise par Denis LAPRET en Janvier 2009.

Consulter la fiche signalétique

lem sous traitance industrielle S’appuyant sur les compétences et les valeurs des équipes en place, Denis LAPRET s’est attaché à étendre l’offre jusqu’alors concentrée vers la pétrochimie et les applications de Contrôles non Destructif pour SNECMA site de Villaroche et ses proches partenaires. La stratégie commerciale déployée depuis 2009 a été de diversifier notre offre via l’acquisition de nouvelles compétences en montage, réparation, traitements de surface. L’objectif était d’accroître notre activité tout en réduisant le taux de dépendance à Snecma et plus particulièrement sa filiale de Réau / Villaroche.
En 9 ans, LEM a multiplié son activité et ses effectifs par 2,5. Le nombre de clients est passé de quelques unités à près de 250 comptes actifs à ce jour.
LEM est aujourd’hui certifié EN9100 / ISO 9001 / PART145 / FAR145 / NADCAP ® NDT
LEM est à présent qualifié par la quasi-totalité des grands donneurs d’ordres aéronautiques tels que SAFRAN et toutes ses filiales, AIRBUS, GOODRICH (UTC Group), ZODIAC, AIRBUS HELICOPTERES, RATIER, MECACHROME.
20% du CA du LEM – devenu Groupe via l’acquisition en croissance externe d’une société de Traitements de Surfaces – PROCHROME – concerne des secteurs hors aéronautique et notamment le sport automobile, la décoration, le luxe, l’automobile série, la connectique.
Après 9 années de développement intensif, LEM est devenu un partenaire significatif pour ses clients mais nous arrivons à un stade où il nous faut passer du niveau « Artisan » au sens noble du terme au niveau « Industriel ». C’est pourquoi LEM vient de faire l’acquisition d’un site de Production de 11000 m² que nous allons aménager sur 2017 pour y intégrer l’ensemble de nos compétences actuelles et futures.
Ce projet, intitulé CAP LEM 2X repose sur un investissement de près de 10 M€ et doit nous permettre de multiplier par 2 notre CA et nos effectifs d’ici 2020.
Exposer vos perspectives de développement et vos principaux objectifs pour les prochaines années.
Projet CAP LEM 2X repose sur un investissement de près de 10 M€ et doit nous permettre de multiplier par 2 notre CA et nos effectifs d’ici 2020 sur un nouveau site de production de 11000 m² (contre plusieurs sites satellites actuellement sur une surface totale de 3500 m²) que nous allons aménager sur 2017 pour y intégrer l’ensemble de nos compétences actuelles et futures.

Quels atouts offre votre entreprise et vous démarquent de la concurrence ?
– Culture Qualité reconnue par des certifications / qualifications
– Expertise technique de nos collaborateurs
– Réactivité via une grande polyvalence
– Respect des délais contractuels
– Entreprise ouverte à tous les comptes clients, même les plus petits contrairement à nos confrères qui ferment la porte à des comptes « non significatifs ». Pour LEM, tous les clients sont significatifs.

En quoi le label « Made in France » peut-il apporter aux acteurs industriels français un « plus » par rapport aux autres industriels européens ?
On associe au « Made in France » toutes les valeurs de qualité et de productivité qui sont l’image de notre pays.
Quelle position votre entreprise occupe-t-elle au niveau de la sous-traitance ?
Nous sommes un sous-traitant de phase ou de prestations complètes.
Nous n’utilisons pas ou peu de sous-traitance, sauf en amont d’une phase de développement de nouvelles compétences où nous nous appuyons sur des partenaires experts dans le domaine recherché.

Dans ce cadre, pouvez-vous nous donner quelques exemples d’entreprises (en précisant leurs raisons sociales) pour qui vous travaillez et/ou d’entreprises avec qui vous sous-traitez ?
Nos principaux clients sont toutes les sociétés du groupe SAFRAN, AIRBUS (Avions civils, Hélicoptères, Spatial), GOODRICH, TITEFLEX, ESPA Groupe HUTCHINSON, LPF, CHATAL Coating.
Nous sous-traitons à la société GALION – Traitement de surface et à la société GLF Services pour la cryogénie.

Quelle place tient le marché européen dans votre activité ? Et, plus particulièrement, quels pays européens tiennent une place importante dans votre activité ?
Nous n’utilisons pas ou peu de sous-traitance, sauf en amont d’une phase de développement de nouvelles compétences où nous nous appuyons sur des partenaires experts dans le domaine recherché
Le marché européen est-elle ou a-t-elle été une opportunité pour votre entreprise ?
Nous commençons à avoir des opportunités avec la Belgique et l’Allemagne mais nous en sommes au tout début.

La politique économique de la France, dans le contexte européen, répond-elle aux attentes des industriels français ?
Sujet toujours difficile mais je ne fais pas partie des dirigeants qui se plaignent mais plutôt de ceux qui s’adaptent. Les politiques sont à géométrie variable et il n’y a plus depuis longtemps de démarche cohérente envers les entreprises. Les français sont les champions de l’adaptabilité ! mais aussi les rois des râleurs …

Comment voyez-vous l’avenir de la sous-traitance dans le cadre européen ?
Pas de visibilité. Il n’y aura de place que pour les PME dépassant une taille critiques ou bien pour celles qui auront fait le choix de se regrouper via des pôles de compétences, des GIE, …

Quels sont, à votre avis, les principaux challenges à relever pour les prochaines années ?
– Amélioration de nos outils et méthodes de production.
– Intégration des nouvelles technologies – Industrie du Futur
– Gestion prévisionnelle de compétences – Embauches, formation complète compte tenu des profils de moins en moins qualifiés de nos jeunes.

Qu’attendez-vous des instances européennes, en termes de réformes d’ordres fiscaux et économiques, en faveur de votre secteur d’activité ?
Avec le temps, nous n’attendons plus rien. Plus spécifiquement, la législation sur l’environnement et REACH sont des freins voire même des « STOP » d’ici quelques années.
Ici encore nous allons devoir nous adapter et nous battre au niveau européen pour avoir le temps de nous retourner.

LEM couvre aujourd’hui toutes les étapes de fin de cycle des pièces série ou réparations aéronautiques que sont :
– Les Contrôles non Destructifs :
– Radio Argentique et Numérique
– Ressuage par immersion et par pulvérisation électrostatique
– Magnétoscopie
– Ultrasons
– Courants de Foucault
– Endoscopie, Contrôle visuel / Binoculaire

Les traitements de surfaces :
– Pour le décor, revêtements électrolytiques de dépôts de métaux (Cuivre, Nickel, Chrome, Argent, Or
– Pour l’aéronautique, les traitements par conversion chimique sur différents matériaux (Passivation sur Inox / Décapage – Conversion sur Titanes – Oxydations sur Aluminium)
– Le décapage / nettoyage Cryogénique

Le montage / les essais / les retouches mécaniques :
– Assemblage de modules CFM56 / GE90 / LEAP / SILVERCREST
– Réparation Equipements électromécaniques militaires
– Retouches mécaniques locales pour correction des défauts identifiés en CND
– Essais fonctionnels (pression / électronique / hydraulique)

S’appuyant sur les compétences et les valeurs des équipes en place, Denis LAPRET s’est attaché à étendre l’offre jusqu’alors concentrée vers la pétrochimie et les applications de Contrôles non Destructif pour SNECMA site de Villaroche et ses proches partenaires. La stratégie commerciale déployée depuis 2009 a été de divlem sous traitance industrielle ersifier notre offre via l’acquisition de nouvelles compétences en montage, réparation, traitements de surface. L’objectif était d’accroître notre activité tout en réduisant le taux de dépendance à Snecma et plus particulièrement sa filiale de Réau / Villaroche.
En 9 ans, LEM a multiplié son activité et ses effectifs par 2,5. Le nombre de clients est passé de quelques unités à près de 250 comptes actifs à ce jour.
LEM est aujourd’hui certifié EN9100 / ISO 9001 / PART145 / FAR145 / NADCAP ® NDT
LEM est à présent qualifié par la quasi-totalité des grands donneurs d’ordres aéronautiques tels que SAFRAN et toutes ses filiales, AIRBUS, GOODRICH (UTC Group), ZODIAC, AIRBUS HELICOPTERES, RATIER, MECACHROME.
20% du CA du LEM – devenu Groupe via l’acquisition en croissance externe d’une société de Traitements de Surfaces – PROCHROME – concerne des secteurs hors aéronautique et notamment le sport automobile, la décoration, le luxe, l’automobile série, la connectique.
Après 9 années de développement intensif, LEM est devenu un partenaire significatif pour ses clients mais nous arrivons à un stade où il nous faut passer du niveau « Artisan » au sens noble du terme au niveau « Industriel ». C’est pourquoi LEM vient de faire l’acquisition d’un site de Production de 11000 m² que nous allons aménager sur 2017 pour y intégrer l’ensemble de nos compétences actuelles et futures.
Ce projet, intitulé CAP LEM 2X repose sur un investissement de près de 10 M€ et doit nous permettre de multiplier par 2 notre CA et nos effectifs d’ici 2020.
Exposer vos perspectives de développement et vos principaux objectifs pour les prochaines années.
Projet CAP LEM 2X repose sur un investissement de près de 10 M€ et doit nous permettre de multiplier par 2 notre CA et nos effectifs d’ici 2020 sur un nouveau site de production de 11000 m² (contre plusieurs sites satellites actuellement sur une surface totale de 3500 m²) que nous allons aménager sur 2017 pour y intégrer l’ensemble de nos compétences actuelles et futures.

Quels atouts offre votre entreprise et vous démarquent de la concurrence ?
– Culture Qualité reconnue par des certifications / qualifications
– Expertise technique de nos collaborateurs
– Réactivité via une grande polyvalence
– Respect des délais contractuels
–  Entreprise ouverte à tous les comptes clients, même les plus petits contrairement à nos confrères qui ferment la porte à des comptes « non significatifs ». Pour LEM, tous les clients sont significatifs.

En quoi le label « Made in France » peut-il apporter aux acteurs industriels français un « plus » par rapport aux autres industriels européens ?
On associe au « Made in France » toutes les valeurs de qualité et de productivité qui sont l’image de notre pays.
Quelle position votre entreprise occupe-t-elle au niveau de la sous-traitance ?
Nous sommes un sous-traitant de phase ou de prestations complètes.
Nous n’utilisons pas ou peu de sous-traitance, sauf en amont d’une phase de développement de nouvelles compétences où nous nous appuyons sur des partenaires experts dans le domaine recherché.

Dans ce cadre, pouvez-vous nous donner quelques exemples d’entreprises (en précisant leurs raisons sociales) pour qui vous travaillez et/ou d’entreprises avec qui vous sous-traitez ?
Nos principaux clients sont toutes les sociétés du groupe SAFRAN, AIRBUS (Avions civils, Hélicoptères, Spatial), GOODRICH, TITEFLEX, ESPA Groupe HUTCHINSON, LPF, CHATAL Coating.
Nous sous-traitons à la société GALION – Traitement de surface et à la société GLF Services pour la cryogénie.

Quelle place tient le marché européen dans votre activité ? Et, plus particulièrement, quels pays européens tiennent une place importante dans votre activité ?
Nous n’utilisons pas ou peu de sous-traitance, sauf en amont d’une phase de développement de nouvelles compétences où nous nous appuyons sur des partenaires experts dans le domaine recherché
Le marché européen est-elle ou a-t-elle été une opportunité pour votre entreprise ?
Nous commençons à avoir des opportunités avec la Belgique et l’Allemagne mais nous en sommes au tout début.

La politique économique de la France, dans le contexte européen, répond-elle aux attentes des industriels français ?
Sujet toujours difficile mais je ne fais pas partie des dirigeants qui se plaignent mais plutôt de ceux qui s’adaptent. Les politiques sont à géométrie variable et il n’y a plus depuis longtemps de démarche cohérente envers les entreprises. Les français sont les champions de l’adaptabilité ! mais aussi les rois des râleurs …
Comment voyez-vous l’avenir de la sous-traitance dans le cadre européen ?
Pas de visibilité. Il n’y aura de place que pour les PME dépassant une taille critiques ou bien pour celles qui auront fait le choix de se regrouper via des pôles de compétences, des GIE, …

Quels sont, à votre avis, les principaux challenges à relever pour les prochaines années ?
– Amélioration de nos outils et méthodes de production.
– Intégration des nouvelles technologies – Industrie du Futur
– Gestion prévisionnelle de compétences – Embauches, formation complète compte tenu des profils de moins en moins qualifiés de nos jeunes.

Qu’attendez-vous des instances européennes, en termes de réformes d’ordres fiscaux et économiques, en faveur de votre secteur d’activité ?
Avec le temps, nous n’attendons plus rien. Plus spécifiquement, la législation sur l’environnement et REACH sont des freins voire même des « STOP » d’ici quelques années.
Ici encore nous allons devoir nous adapter et nous battre au niveau européen pour avoir le temps de nous retourner.

Fiche signalétique

Sous-traitance industrielle Made in France

lem-sous-traitance industrielle

Activité principale : Prestations de services aéronautiques
Adresse : 9, chemin des 4 Pommiers – Code postal : 77950 –
Ville : montereau sur le jard – Pays : France
Tel. : +33 1 60 56 94 94 – Fax : +33 1 60 56 94 99
Site internet : www.le-lem.com – e-mail : commercial@le-lem.com
Contact : PDG : Mr Denis Lapret – Direction Commerciale : Mr Stéphane Ferrucci –
Direction Production : Mr Franck Dimitri
Informations complémentaires : Nombre de salariés : 50 – Export : <1 % – Code NAF : 7120B – C.A. : 5 000 000€

LEM est une PME de 50 Personnes / 5 M€ de CA créée en 1986 et reprise en 2009 par Denis LAPRET.
S’appuyant sur les compétences et les valeurs des équipes en place, Denis LAPRET s’est attaché à développer une stratégie commerciale de diversification de notre offre via l’acquisition de nouvelles compétences en montage, réparation, traitements de surface.
En 9 ans, LEM a multiplié son activité et ses effectifs par 2,5. Le nombre de clients est passé de quelques unités à près de 250 comptes actifs à ce jour.
LEM est aujourd’hui certifié EN9100 / ISO 9001 / PART145 / FAR145 / NADCAP ® NDT
LEM est à présent qualifié par la quasi-totalité des grands donneurs d’ordres aéronautiques.
Après 9 années de développement intensif, LEM vient de faire l’acquisition d’un site de Production de 11000 m² que nous allons aménager sur 2017 pour y intégrer l’ensemble de nos compétences actuelles et futures.

Activités : LEM couvre aujourd’hui toutes les étapes de fin de cycle des pièces série ou réparations aéronautiques que sont :
• Les Contrôles non Destructifs : Radio Argentique et Numérique – Ressuage par immersion et par pulvérisation électrostatique – Magnétoscopie – Ultrasons – Courants de Foucault – Endoscopie, Contrôle visuel / Binoculaire
• Les traitements de surfaces : Pour le décor, revêtements électrolytiques de dépôts de métaux (Cuivre, Nickel, Chrome, Argent, Or, pour l’aéronautique, les traitements par conversion chimique sur différents matériaux (Passivation sur Inox / Décapage – Conversion sur Titanes – Oxydations sur Aluminium),
Le décapage / nettoyage Cryogénique
• Le montage / les essais / les retouches mécaniques : Assemblage de modules CFM56 / GE90 / LEAP / SILVERCREST, réparation Equipements électromécaniques militaires, retouches mécaniques locales pour correction des défauts identifiés en CND, essais fonctionnels (pression / électronique / hydraulique)
Capacités de production : Les Contrôles non Destructifs : 3 Cabine Rx, 3 chaînes ressuage immersion et 1 cabine Pulvérisation électrostatique, 3 bancs Magnétoscopie, 1 poste manuel portatif Ultrasons
1 poste manuel portatif Courants de Foucault, 1 endoscope, binoculaires, …
Les traitements de surfaces : 2 chaînes automatisées à l’attache et 2 chaînes tonneaux pour l’électrolyse.
1 chaîne de passivation – 800 x 600, 1 chaîne de décapage titane – 1200 x 600, 1 cabine de nettoyage cryogénique, 1 cabine de nettoyage alcalin + karcher eau chaude
Le montage / les essais / les retouches mécaniques : 1 pont 2 x 1 tonne, 1 pont 2 x 3,2 tonnes, Montages spécifiques.
Marchés clients : Tous les programmes moteurs actuels et futurs, LEAP, SILVERCREST, CFM56, GE90 TP400, SAM146
Pays ou zones d’exportation : France et Europe

Retrouvez la liste de tous nos partenaires de la sous-traitance industrielle Made in France

Retour à la page d’accueil