Père et fils parlent à l’unisson.

L’un porte un regard fier sur le passé de l’entreprise et l’autre se tourne vers l’avenir.
Le Made in France version 4e génération demeure le phare de l’activité de l’entreprise familiale qui ne se laisse pas dénaturer.
Entretien croisé avec la famille Favre père et fils, décidés à tout faire pour continuer de donner de la vie et un avenir au savoir-faire français ainsi qu’aux entreprises locales…

Consulter la fiche signalétique

favre sous-traitance industrielleÉCHOS-INDUSTRIE : Monsieur Daniel Favre, votre société se pérennise de décennie en décennie et vous a été transmise de père en fils, que pouvez-vous nous dire de son évolution ?
MONSIEUR DANIEL FAVRE : La société est une entreprise qui a tout traversé mais surtout a su évoluer avec son temps. Dans les années 20, le cœur de l’activité était la fabrication d’objets en bois massif pour des articles de bureau (classeur, porte-plume, matériel d’écolier…).
Puis, après la guerre, l’entreprise se tourne vers la fabrication d’objets souvenirs en bois. Enfin, les années 70 marquent un tournant important avec l’engouement pour l’injection plastique, devenue une activité concurrente.
A cette époque, l’entreprise Favre se donne une nouvelle orientation pour être en phase avec l’évolution du marché. C’est à ce moment précis que nous sommes devenus sous-traitants. Premier pas vers l’usinage numérique pour vendre des composants bois vers l’industrie tous secteurs confondus.

ÉCHOS-INDUSTRIE : Quels sont les développements récents qui vous rendent plus forts ?
MONSIEUR ROMAIN FAVRE (le fils) : Je crois vraiment que ce qui fait notre longévité et notre pérennité, c’est ce regard croisé que nous avons sur le marché, alliant la tradition avec le futur. Nous avons conservé un savoir-faire traditionnel tout en nous modernisant. Par exemple, nous sommes passés maîtres dans l’usinage numérique et l’alliance des deux savoirs est inédite.

ÉCHOS-INDUSTRIE : Est-ce que vous pensez que vos valeurs sont en danger ?
MONSIEUR DANIEL FAVRE : Très honnêtement, on s’interroge, mais on veut y croire et on se bat avec nos partenaires locaux pour maintenir et conserver le “Made in France”.
Pour nous, les acteurs du marché en France ne sont pas nos concurrents mais nos partenaires.
Nous pouvons tous être amenés à travailler ensemble sur des projets de sous-traitance de plus ou moins grande envergure. Donc, ceux qui peuvent nous mettre en danger ce ne sont pas nos concurrents locaux mais bien la mondialisation et la politique européenne.
Ceci étant, si nos voisins espagnols, italiens ou portugais pratiquent des tarifs plus compétitifs, nous pensons quand même avoir des perspectives de développement, tant en France que sur d’autres pays européens, que nous allons développer d’ici peu et dont nous souhaitons garder la confidentialité pour des raisons de stratégie commerciale.

favre sous traitance industrielleMONSIEUR ROMAIN FAVRE : Notre savoir-faire sur le stratifié compact peut nous offrir de belles perspectives de développement et nous allons intensifier nos efforts de communication.
En effet, ce matériau s’adresse à des secteurs très variés, il nous faut être présent dans l’esprit des entrepreneurs de chacun de ces secteurs, et faire valoir la qualité de nos réalisations série sur ce type de matériau. Comme l’année dernière, nous serons présents au salon du Midest, du 6 au 9 décembre 2016 à Paris.

ÉCHOS-INDUSTRIE : Pensez-vous faire évoluer votre production Made in France via le recours à des sites de production low-cost ?
MONSIEUR DANIEL FAVRE : Absolument pas. Très franchement, ce n’est ni la philosophie ni la politique de l’entreprise.
D’autres entreprises ont recours a la création de sites low cost en Roumanie mais c’est détourner la labellisation “Made in France”.
Nous sommes très attachés à ces valeurs et au travail fait en France. Il faut continuer de se battre pour le maintien de ce vivier de savoir-faire et de production français.
C’est notre responsabilité d’entrepreneurs, des milliers d’emplois sont à sauver par ce comportement engagé. D’ailleurs, en ce qui nous concerne, plutôt que de sacrifier la qualité ou de tomber dans la tentation de la délocalisation, nous avons préféré nous tourner vers l’investissement et réduire nos marges.

ÉCHOS-INDUSTRIE : Qu’est-ce qui fait, selon vous, que votre engagement à produire du Made in France continue de fonctionner ?
MONSIEUR ROMAIN FAVRE : Je pense que c’est notre adaptabilité et la dimension humaine de notre structure. Pour nous, le client est au cœur de la préoccupation. Le client partage les mêmes valeurs que les nôtres.
Aussi, nous mettons tout en œuvre pour lui fournir une solution complète, même si cela implique de travailler avec d’autres partenaires sélectionnés dans notre vaste réseau et partageant les mêmes valeurs.
De surcroît, nous faisons tout pour comprimer les délais, mise en place de stock tampon par exemple.
C’est ça le service à l’ancienne, dans le respect de la tradition mais résolument ancré dans son époque…

Fiche signalétique

Sous-traitance industrielle Made in France

favre sous traitance industrielle

ACTIVITÉ PRINCIPALE : SOUS TRAITANCE USINAGE BOIS, PANNEAUX, STRATIFIÉ COMPACT, NID D’ABEILLES.
COORDONNÉES : Adresse : 34, rue du Quart-d’Amont • Code postal : 01430 • Ville : CONDAMINE • Pays : FRANCE
Tél. société : +33(0)4 74 75 71 50 • Fax société : +33(0) 4 74 75 60 92
SITE INTERNET : www.favre-sa.com • E-MAIL : info@favre-sa.com
CONTACTS : PDG : M. Romain FAVRE • Project Manager : M. Daniel FAVRE
INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : C.A. : 1 007 693 € en 2015 • NAF : 1629Z • Nombre de salariés : 8
ACTIVITÉS : Usinage traditionnel et commande numérique du bois massif • Panneaux dérivés du bois • Stratifié compact • Nid d’abeilles • Finitions des bois et dérivés : Laques • Teintes et Vernis. Marquage sérigraphie.
CAPACITÉS DE PRODUCTION : 5 centres d’usinage CMS (dont 2 en multi-têtes) – Format maxi 3600 x 1600 mm
• Parc machines dédié au travail traditionnel du bois.
FAVRE SAS est une société industrielle spécialisée dans la sous-traitance bois et panneaux composite. Forte de plus de six décennies d’expérience dans le métier de la tabletterie, FAVRE SAS réalise tous travaux d’usinage commande numérique et traditionnel. Favre SAS, c’est aussi le travail de finition des articles bois et dérivés : laques, teintes, vernis, sérigraphie.
Savoir-faire particulier : le folding bois, technique d’assemblage réalisée par fraisage-pliage-collage de la matière qui nécessite un usinage d’une grande précision.
Bureau d’études intégré : travail en partenariat, co-développement et mise au point produit, étude des meilleurs process.
MARCHÉS CLIENTS • Médical • Ferroviaire • Agencement • Mobilier extérieur • Présentoirs-PLV • Cafés-Hôtels-Restaurants • Meubles de complément • Accessoires de bureau • Sport • Industries diverses. PAYS OU ZONES D’EXPORTATION • Europe : Pologne • Allemagne.

Retrouvez la liste de tous nos partenaires de la sous-traitance industrielle Made in France

Retour à la page d’accueil