Connue et reconnue pour ses méthodes originales et assez inédites de management de l’entreprise qui ont fait leur preuves, l’entreprise FAVI, forte d’une expérience de près de 60 ans et alliée au groupe Afica, entreprend des changements technologiques pour sortir des sentiers battus et toujours garder une longueur d’avance sur ses concurrents.
Entretien avec Monsieur Dovergne, en charge du développement à l’export.

Consulter la fiche signalétique

Un management “Made in Favi” : Une innovation dans le respect des réglementations
Chez Favi, c’est une constante : l’humain reste au cœur de l’évolution de l’entreprise. Ce n’est pas l’entreprise qui dirige les hommes, ce sont les hommes qui conduisent l’entreprise.

L’organisation atypique de Favi est révélatrice de sa façon de concevoir le business : fait par des Hommes au service d’autres Hommes. De fait, outre la remise en question permanente de ses critères de compétitivité, l’entreprise innove sans cesse, tant dans le respect des règles européennes que de l’environnement. “Nous essayons toujours de trouver de nouveaux produits qui apportent une réponse aux besoins du marché, à l’avance et surtout dans le strict respect des évolutions normatives. Par exemple, suite à une directive européenne, à partir de 2017, un certain nombre d’alliages cuivreux standards, les laitons qu’on utilise aujourd’hui pour faire les compteurs d’eau, ne seront plus autorisés. Une liste d’alliages considérés comme utilisables en contact avec l’eau potable a été établie. Généralement, ce sont des alliages avec des taux de plomb réduits. Nous avons innové dans ce secteur, ce qui va nous permettre de développer de nouvelles actions commerciales sur les équipements de compteurs d’eau conformes à la nouvelle réglementation européenne.
D’ailleurs, cette innovation et modernisation va également nous permettre de prospecter l’Amérique, avec laquelle nous nous sommes mis également en conformité du point de vue de la réglementation.” Avec près de 400 salariés, l’entreprise se porte plutôt bien, peut-être aussi parce que chez Favi, le turn-over est très faible et que l’humain reste au cœur des préoccupations.

“L’Homme est bon, pourvu qu’on lui donne les moyens de l’être et c’est tout l’axe de développement de Favi”…

Il fait bon travailler chez Favi…
C’est ce que nous confie M. Dovergne : “Les carrières y sont longues. En ce qui me concerne, j’ai déjà trente-six ans d’ancienneté et les salariés comme moi, ayant plus de 30 ans d’expérience, ne sont pas rares. D’ailleurs, M. Zobrist, qui a fait la célébrité de l’entreprise pour ses techniques de management, a eu la chance d’y consacrer la plus grande partie de sa carrière. Il est désormais à la retraite, mais sa philosophie de management est restée la nôtre, car c’est une méthode qui a fait ses preuves.
A mon arrivée, nous étions 130 salariés, ce chiffre a triplé en 30 ans !
Je pense que la force de Favi, c’est la gestion des ressources humaines et son sens de l’anticipation. Nous anticipons et sommes plus réactifs que les concurrents grâce à des salariés plus engagés pour leur société car mieux responsabilisés, valorisés et plus entreprenants.

Une adaptation de l’activité aux changements du marché
A la base, Favi est spécialiste en fonderie sous pression d’alliages cuivreux depuis 1957.
L’entreprise fabrique des pièces mécaniques pour l’industrie automobile, des composants pour les compteurs d’eau, pour l’industrie électrique, ferroviaire, en alliages cuivreux moulés sous pression, en moyenne et en grande série.
Si le cœur de métier n’a pas changé, pour prospérer dans le temps, il aura fallu l’adapter : “Aujourd’hui, nous nous positionnons comme fournisseur de solutions techniques, c’est-à-dire que ce que l’on propose à nos clients, ce n’est plus seulement de leur faire un composant en
laiton moulé sous pression mais un sous-ensemble complet.
Nous intégrons chez nous la réalisation d’un sous-ensemble complet. Dans ce cadre, nous pouvons utiliser des composants qui ne sont pas dans notre technologie et faire la co-
conception avec le client.

C’est aussi ça, la force de Favi, grâce à son bureau d’études qui s’est rodé au fil des années avec toute l’expérience acquise notamment dans le domaine de l’automobile.”
Le secteur de l’automobile a toujours occupé une place prépondérante dans l’entreprise qui, bien que décidée à développer une politique de diversification de l’activité et de développement à l’export, entend garder cette longueur d’avance sur ses concurrents.
“Actuellement, nous entreprenons un virage technologique important, avec des réflexions menées pour alléger les véhicules. Jusqu’à il y a deux ans, nous faisions strictement des alliages cuivreux et donc essentiellement des laitons. Compte tenu de l’évolution du domaine de l’automobile sur la réduction du poids des véhicules, nous avons commencé, depuis un an, à mettre également en œuvre de l’aluminium sous pression. Nous essayons de sortir des sentiers battus, en partant d’un alliage d’aluminium – très peu mis en œuvre – avec de très bonnes caractéristiques mécaniques et de résistance à l’usure.
Le fait d’être rattaché à Afica nous offre beaucoup de possibilités de développement, nous permettant de nous différencier en faisant des propositions techniques qui apportent un plus par rapport à ce qu’il y a sur le marché.”

Un côté avant-gardiste qui se retrouve également en termes de certifications.
“L’entreprise a de nombreuses certifications, dont certaines acquises à des périodes où elles n’étaient pas obligatoires. Je pense notamment à la certification 50 001.
C’est une démarche qualitative importante pour le respect de nos partenaires qui nous font confiance.” L’entreprise est aussi certifiée iso 9001 et TS 16949 (pour assurer son positionnement sur le secteur de l’automobile).

Avec près de 45 % de son chiffre d’affaires réalisé à l’export, Favi soigne ses relations avec ses partenaires en Allemagne, Amérique du Nord, Italie, Grande-Bretagne notamment, et participe à de nombreux salons à l’international, tels le salon Weftec à La Nouvelle-Orléans, Cwieme à Chicago, Midest en France…

Fiche signalétique

Sous-traitance industrielle Made in France

Sous traitant industriel Favi

ACTIVITÉ PRINCIPALE : Fonderie d’alliages cuivreux et d’aluminium.
COORDONNÉES : 14, rue Louis-Deneux • Code postal : 80490 • Ville : Hallencourt • Pays : FRANCE •
Tél. société : +33 3 22 28 20 50 • Fax société : +33 3 22 28 60 63
Site Internet : www.favi.com • E-MAIL : favi@favi.com
CONTACTS : Directeur du site : M. Verlant • Responsable Export : M. Dovergne • Chef de Projets : M. Ramet.
INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : C.A. : 71 M€ • Nombre de salariés : 390 • Export : 45 % • Code NAF : 2454Z
ACTIVITÉS : Fonderie d’alliages cuivreux et d’aluminium • Usinage • Assemblage • Bureau d’Études et fabrication des outillages intégrés.
CAPACITÉS DE PRODUCTION : Moyennes et grandes séries.
MARCHÉS CLIENTS : Automobile • Moteurs électriques • Compteurs d’eau • Sanitaire • Serrurerie • Aéronautique, etc.
PAYS D’EXPORTATION : Europe • Amérique du Nord.
FAVI est une entreprise familiale de 390 salariés, basée dans la Somme. Notre métier principal est la fonderie sous-pression d’alliages cuivreux et d’aluminium. Le développement, l’optimisation, la validation des produits, la fabrication des outillages, l’usinage et
l’assemblage sont autant de savoir-faire que nous maitrisons, afin de vous proposer des ensembles ou sous-ensembles complets, fiables et optimisés.
Notre procédé de fabrication permet une grande productivité et s’adresse à tous les secteurs industriels travaillant en moyennes et grandes séries.

Retrouvez la liste de tous nos partenaires de la sous-traitance industrielle Made in France

Retour à la page d’accueil