Tout d’abord, en plus de valoriser, protéger, conserver, le bois est aussi un matériau renouvelable et recyclable.

Ensuite, un emballage peut avoir des conséquences importantes pour l’environnement (traitement des déchets, énergie et matériaux nécessaires à sa fabrication, sa valorisation, etc). Une analyse comparée du cycle de vie des produits en bois, en plastique ou en carton a mis en évidence que de ces 3 matériaux, seul le bois assure une gestion durable des ressources énergétiques. En effet, le bois consomme essentiellement de l’énergie renouvelable.

bois emballage

De plus, le cycle de vie de la cagette en bois est celui qui génère la plus petite consommation d’eau.
Enfin l’utilisation des cagettes en bois permet d’éviter les émissions de CO2 et de SO2. En effet, la valorisation énergétique en fin de vie (chaufferies) économise des combustibles fossiles, qui constituent une source importante de ce type d’émissions.
Rappelons également que le plastique met environ 450 ans (emballage en plastique) à se bio-dégrader, alors qu’un morceau de bois ne met que de 2 à 4 ans ! Enfin un Bilan Carbone réalisé avec l’Ademe a permis de prouver que l’impact environnemental de la fabrication des emballages légers en bois est quasiment neutre. Il faut prendre en compte 2 éléments : tout d’abord, la principale matière première, le peuplier, est issue de forêts locales gérées durablement qui, pendant leur croissance, absorbent du CO2. Ensuite, en fin de vie, les emballages sont entièrement recyclés ou valorisés (compost, bois énergie, panneaux de particules, etc.).

Un produit issu de l’économie locale
L’ensemble des entreprises du secteur souhaite faire (re)découvrir leurs produits naturels au grand public et aux distributeurs, dont certains imposent encore aux producteurs des fruits et légumes des emballages en plastique ou en carton !
L’emballage léger en bois fait partie de la filière bois qui représente en tout plus de 250 000 emplois en France, autant que l’industrie de l’automobile ! L’emballage léger en bois est issu de l’économie locale française depuis plus de 100 ans, regroupe 45 PME, qui génèrent directement et indirectement environ 6 000 emplois en France et qui réalisent un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros. Cette industrie fait appel à des emplois de proximité et souvent en milieu rural. L’emballage léger en bois est donc un produit issu de l’économie locale française.

Retourner au sommaire de la emballage et conditionnement.