La start-up xRapid, implantée à Londres, est spécialisée dans le diagnostic automatisé de maladies infectieuses. Elle a choisi de quitter l’Angleterre en raison du Brexit et de s’installer sur le territoire métropolitain d’Aix-Marseille, fortement incitée par Provence Promotion. Elle s’est installée dans les locaux de l’Ecole des mines de Gardanne et envisage ensuite de développer un outil industriel à Marseille sur le site de Luminy. Avec des recrutements à la clé. Elle pourrait être la première d’une longue série à quitter Londres pour la Provence.
La Provence, p.8 – 13/12/16

La Compagnie de France traque les métaux précieux des déchets électroniques
La start-up aixoise fait partie des six entreprises régionales lauréates de l’appel à projets « Jeunes pousses Green tech », lancé par le gouvernement. Elle va ainsi bénéficier d’un soutien financier et technique pour accompagner le développement de son innovation. Elle a en effet mis au point un procédé pour détecter et quantifier le grammage des métaux précieux présents en particulier dans les cartes électroniques des ordinateurs, téléphones portables… La Provence, p.I – 12/12/16

Total La Mède s’oriente vers les biocarburants 
La raffinerie de Provence, exploitée à La Mède par le groupe Total, arrête en décembre son activité de raffinage du pétrole brut pour se reconvertir dans la production de biocarburant. Pendant un an, le site va subir de profonds changements qui vont nécessiter un investissement de 275 M€. La future bio raffinerie sera alimentée en huiles alimentaires usagées et huiles végétales qui fourniront du biodiesel. Un partenariat a été conclu avec Suez Environnement pour fournir quelque 20 000 tonnes d’huiles recyclées par an pour les transformer en biodiesel. Par ailleurs, le site accueillera une école de formation (Oleum), une ferme solaire, un centre de logistique et de stockage. 250 emplois devraient être maintenus sur les 430 actuels. Le Figaro, p.22 – 6/12/16, La Provence, p.I – 7/12/16