Entretien avec Madame Vandendriessche, PDG.

Changer la façon de concevoir le “Made in France”, tel est le projet ambitieux de l’entreprise Bernay Automation.
Créée en 1982 et spécialiste en conception, réalisation de systèmes de distribution de composants pour l’automatisation des lignes de production, l’entreprise a été reprise en 2008 par l’équipe en charge du management. Faire de la technologie un véritable levier de croissance des entreprises françaises confrontées à la rude concurrence européenne et mondiale est le défi de cette PME à l’image de sa dirigeante : passionnante et engagée.

Consulter la fiche signalétique

bernayECHOS-INDUSTRIE : Madame Vandendriessche, vous êtes la directrice de Bernay Automation, quel fut votre parcours dans l’entreprise ?
Madame Vandendriessche : Je travaille dans l’entreprise depuis sa création. Initialement, j’étais assistante de direction et mes responsabilités ont rapidement évolué vers les ressources humaines puis vers la présidence du conseil d’administration. En 2008, les fondateurs partaient à la retraite et j’ai racheté l’entreprise avec trois autres cadres, membres de l’équipe de management (Sébastien RICHARD, responsable commercial actuel, Claude OURY, responsable de la technique et Véronique PIQUENOT à la comptabilité et au service des ressources humaines). Nous nous sommes beaucoup investis dans cette reprise car nous étions très attachés à l’entreprise et parce que nous croyions fortement à son potentiel. L’histoire montre que nous ne nous sommes pas trompés !

ECHOS-INDUSTRIE : L’entreprise est rachetée en 2008 et en 2009, le tissu industriel français connaît une crise : comment avez-vous passé ce cap ?
Madame Vandendriessche : Grâce à notre expérience, nos valeurs et la conviction que l’entreprise avait les ressources nécessaires pour le faire (au sens large et non seulement matériel). Bernay Automation repose sur quatre valeurs fortes : l’engagement, le respect, la solidarité et la positive attitude. L’engagement fait que, quels que soient les obstacles, nous sommes là pour les surmonter et nous allons au bout de ce pour quoi nous nous sommes engagés. Le respect implique une considération interne et externe, considération entre les individus dans l’entreprise mais aussi envers nos clients.
Le respect est le fondement de la réussite de toute relation. La solidarité est une valeur fondamentale si l’on veut pouvoir aller jusqu’au bout de nos engagements. Nous travaillons énormément sur cette notion en interne. Nous avons besoin d’un personnel qui se serre les coudes et qui s’adapte aux changements contextuels, au manque de visibilité parfois lié à la conjoncture économique. Nous passons ensemble les hauts et les bas de l’entreprise. Enfin, la positive attitude est la force intérieure qui nous pousse à nous dépasser quels que soient les difficultés. Finalement, l’entreprise a prouvé que cette politique intérieure n’est pas simplement théorique. La crise a révélé une capacité d’adaptation extraordinaire du personnel et de l’entreprise toute entière. Nous n’avons procédé à aucun licenciement. Nous avons continué de garder la confiance des banques, de notre personnel et de nos clients. Au final, nous sommes sortis grandis de la crise et avons découvert davantage de ressources en nous.

BERNAY AUTOMATION - Made in France.ECHOS-INDUSTRIE : Vous avez un chiffre d’affaires principalement réalisé en France, comment cela est-il possible à l’heure de la mondialisation ?
Madame Vandendriessche : C’est une volonté de développement stratégique de notre part. Pour mieux comprendre, il faut expliquer notre cœur de métier et comment nous le réalisons. Nous sommes spécialisés dans la production automatisée. Quelle que soit la complexité, la forme, la matière, la couleur, le secteur d’activité de nos clients, Bernay Automation gère les produits d’un état de vrac pour les présenter dans la bonne position, à la cadence souhaitée.
Nos machines équipent des lignes d’assemblage, de conditionnement, de tri , de contrôle ou de transformation. Bernay Automation, c’est vraiment l’atelier du “sur mesure.”
Cela implique d’être en grande proximité avec le client et un vrai savoir-faire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous nous sommes tant battus pour conserver notre personnel au moment de la crise. La fabrication des bols vibrants par exemple – qui est notre métier historique – demande une vraie connaissance terrain qui ne s’apprend pas à l’école. Nous avons besoin de compétences spécifiques, d’ingéniosité, de personnes formées sur place et qui usent de leur sens de l’observation et font preuve de créativité. Nous pensons qu’agir en proximité avec nos clients est gage de performance et de qualité. C’est pourquoi nous avons délimité la France en 6 secteurs géographiques pris en charge par des technico-commerciaux tous résidents dans leur secteur. Néanmoins, nous sommes en capacité d’accompagner nos clients sur des projets à l’international comme nous l’avons fait pour l’Oréal en Russie. Ceci étant précisé, la plupart de nos clients sont basés en France.
De plus, notre principal fournisseur de matériel de base, Rhein Nadel Automation, est situé en Allemagne. Or, nous avons signé un accord de distribution exclusive sur le marché français et nous ne souhaitons pas entrer en concurrence avec le fournisseur qui représente près de 35 % des achats de l’entreprise.

ECHOS-INDUSTRIE : Cela n’est-il pas pénalisant pour votre développement ?
Madame Vandendriessche : Absolument pas, puisque c’est une stratégie de développement initiée depuis des années déjà et qui a fait ses preuves. Non seulement l’entreprise s’est maintenue mais elle est en croissance. Par l’intermédiaire de nos clients fabri-
cants de machines, nous avons des équipements installés dans différents pays. Nous ne sommes pas strictement renfermés sur le marché français mais celui-ci est la priorité de l’axe de développement de l’entreprise avec notamment beaucoup d’innovation et d’intégration des nouvelles technologies. Il y a beaucoup à faire auprès des entrepreneurs français, utilisateurs ou intégrateurs pour favoriser le savoir-faire français.

ECHOS-INDUSTRIE : L’automatisation est parfois décriée pour son impact sur l’emploi mais vous semblez tenir un discours contraire ?
Madame Vandendriessche : Oui. Tout à fait, car c’est l’automatisation des systèmes de production qui va sauver le tissu industriel de la tentation de délocaliser. De fait, les entreprises françaises vont rester en France et apprendre à former leur personnel pour travailler différemment sur des technologies nouvelles rendant plus performantes leurs entreprises. C’est un pari technologique qui est lancé aux entreprises et je pense vraiment que le jeu en vaut la chandelle. Nous assistons déjà à des relocalisations grâce à l’automatisation.

ECHOS-INDUSTRIE : Quels sont les prochains challenges de Bernay Automation ?
Madame Vandendriessche : Nous allons poursuivre notre action de proximité envers les entrepreneurs qui ont besoin de nos solutions. Nous les rencontrons au quotidien sur le terrain mais aussi lors du Salon Industrie auquel nous participons. D’autre part, l’automatisation doit pouvoir bénéficier d’une approche plus positive des entrepre-
neurs. il y a, à notre sens, une grande réflexion qui doit être menée par les chefs d’entreprise.
Bernay Automation veut accompagner ces derniers dans leur découverte des bénéfices de l’automatisation et s’imposer comme le spécialiste de l’automatisation.
Nombre d’entrepreneurs qui ont tenté l’expérience de la délocalisation reviennent sur leurs positions à cause des coûts cachés, des problématiques de qualité et de respect des délais. L’idée est de faire prendre conscience aux dirigeants que plus ils nous consulteront en amont de la conception de leur projet et plus ce dernier sera optimisé,les coûts seront réduits et maîtrisés.
Renforcer la renommée de Bernay Automation, s’imposer comme société spécialisée dans la distribution de composants avec des compétences en nouvelles technologies.

Il y a à notre sens, une vraie réflexion de fond que les chefs d’entreprise doivent mener. Plutôt que de recourir à des solutions de délocalisation – qui au final sont plus compliquées à gérer et impactent l’image de leur entreprise -, mieux vaut parfois investir dans un bon outil de production modernisé qui va en réduire les coûts. Le retour sur investissement est réel. Nous avons pour ambition d’accompagner les entrepreneurs dans cette réflexion d’ensemble.
Plus les entreprises nous consultent en amont dans la conception de leur projet et plus celui-ci sera optimisé dans un sens de réduction des coûts et de flexibilité.
Selon nous, l’automatisation des systèmes de production est la solution d’avenir pour pérenniser les entreprises françaises, engagées, à l’instar de Bernay Automation dans la lutte pour le maintien du tissu industriel français et pour la sauvegarde du Made in France…

Fiche signalétique

Sous-traitance industrielle Made in France

bernay

ACTIVITÉ PRINCIPALE : Conception et réalisation de solutions de distribution de composants pour automatiser des lignes de production.
COORDONNÉES : Adresse : 1, rue de Menneval • Code postal : 27300 • Ville : BERNAY • Pays : FRANCE •
Tél. société : +33(0)2 32 47 35 10 • Fax sté : +33(0)2 32 43 01 88 •
SITE INTERNET : www.bernay-automation.com • E-MAIL : info@bernay-automation.com
CONTACTS : PDG : Mme Sylvie VANDENDRIESSCHE • Directeur commercial : M. Sébastien RICHARD • Directeur technique : M. Claude OURY
INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : C.A. : 6 300 000 € en 2015 • NAF : 2899B • Nombre de salariés : 73 • Export : 8 %
ACTIVITÉS : Conception et fabrication de moyens d’amenage de composants : bols vibrants, centrifuges, robot-vision pour des solutions de production automatisées permettant à des composants, d’un état de vrac, d’être amenés dans une position déterminée à une cadence déterminée sur une ligne de production pour être ensuite assemblés, conditionnés, triés, transformés, contrôlés,…
CAPACITÉS DE PRODUCTION : 40 techniciens • 7 dessinateurs chargés d’affaires • Activité à forte valeur ajoutée.
Créée en 1982, PME française, BERNAY AUTOMATION occupe une place de leader sur le marché national de la distribution de composants.
Référence dans son domaine, partenaire incontournable de projets d’automatisation, Bernay Automation maîtrise un large panel de technologies.
Bernay Automation propose des solutions sur mesure, flexibles, haute cadence qui permettent de dévraquer des composants et de les orienter par la conception et la réalisation de moyens d’aménagement et de technologies d’avenir aussi divers que : bols vibrants, centrifuges, convoyeurs, cellules robot, vision
MARCHÉS CLIENTS • Très diversifiés : constructeurs et équipementiers automobiles, cosmétique, laboratoire pharmaceutiques, industries agro-alimentaires, électriques, électroniques, électroménager…
PAYS OU ZONES D’EXPORTATION • Accompagnement de nos clients grands donneurs d’ordre français à l’international ; entre autres Russie, USA, Mexique, Europe de l’Est, Chine, Japon.

Retrouvez la liste de tous nos partenaires de la sous-traitance industrielle Made in France

Retour à la page d’accueil